Créer et développer votre entreprise à Hong-Kong

Créer une entreprise à Hong-Kong est devenu plus intéressant pour les entrepreneurs qui ne souhaitent pas crouler sous le système fiscal français. Avec un régime qui prévoit plus d’un avantage pour les sociétés en offshore ou non, la ville de Hong-Kong présente des conditions qui ne manquent pas d’intérêt.

Ainsi, créer et développer une entreprise dans cette ville se révèle beaucoup plus facile pour les français. Quels sont les réels avantages du régime fiscal de Hong-Kong pour les étrangers ? Voici les informations dont vous aurez besoin avant d’envisager de vous installer en Chine.

Le système d’imposition pour les sociétés

Les sociétés classiques basées à Hong-Kong profitent d’un régime fiscal particulier. Si aucune TVA n’est prévue, les profits réalisés sont toutefois soumis à une taxe de 16,5%. Un chiffre relativement intéressant, et auquel s’ajoutent 15% à prélever sur les impôts sur le revenu.

À première vue, le montant dont il faut s’acquitter peut sembler élevé, mais les sociétés comblent vite les écarts grâce à des impôts sur les dividendes et sur les gains en capital inexistants. Des conditions qui permettent aux entreprises développer plus sereinement leurs activités, sans craindre que le fisc de Hong-Kong ne réclame une part trop importante de leurs revenus.

La situation des sociétés offshore

Les sociétés offshore ont un statut encore plus intéressant, car le système fiscal ne prévoit aucune imposition les concernant. En effet, les sociétés qui sont enregistrées à Hong-Kong comme étant des entreprises offshore n’ont aucun impôt à payer.

La raison de cette distinction est simple : les activités des entités enregistrées dans la liste des entreprises à Hong-Kong comme étant des sociétés offshore ne sont pas considérées comme étant réalisées sur le territoire.

De ce fait, le système d’imposition ne prévoit rien de particulier pour les entreprises qui y sont inscrites, mais qui réalisent leur chiffre d’affaire en dehors de la Chine. En pratique, cela permet aux petites entreprises en offshore de profiter des conditions qui leur sont réservées pour faire prospérer leurs activités.

Pour cela, la société doit seulement n’avoir aucun local professionnel basé à Hong-Kong. Elle ne doit également pas avoir de salariés exerçant dans cette ville.

Nous vous recommandons vivement de passer par les services d’un professionnel francophone comme sur ce site pour créer votre entreprise à Hong-Kong. Vous gagnerez du temps, de l’efficacité et de l’argent.

Trois cadres d’entreprises françaises sélectionnés pour le programme de formation Union européenne-Chine

Un processus très compétitif  permet de choisir les participants au programme METP (EU-China Managers Exchange and Training Programme) pour l’automne 2008 +++ La période d’inscription pour 2009 est ouverte

Pékin, septembre 2008 – Un comité de sélection, composé de responsables chinois et de l’UE, vient de procéder a la sélection de managers européens pour la 3ème session du programme METP. Ce programme de dix mois permettra aux personnes choisies -qui viennent de l’ensemble des 27 membres de l’UE- d’améliorer leur connaissance et leur compréhension de la Chine. Ils bénéficieront une formation de haut niveau, des cours de langue, ainsi qu’une expérience pratique au sein d’une entreprise chinoise.

Parmi les nouveaux élus, Philippe Comolet-Tirman, se réjouit de pouvoir aller en Chine : « Je suis très heureux que mon projet ait plu au comité de sélection. Dès le mois d’octobre, je vais pouvoir m’immerger dans la langue et dans la culture chinoises. Et je vais pouvoir découvrir l’art de faire des affaires en Chine. J’espère acquérir suffisamment de connaissances dans les dix mois à venir pour être à l’aise avec les milieux d’affaires chinois! »

Financé par la Commission Européenne, le METP permet aux entreprises européennes, et en particulier les PME, de former leurs salariés et d’en faire des spécialistes qualifiés du marché chinois. Idéalement, les experts METP appliqueront leur savoir-faire nouvellement acquis et seront particulièrement préparés  pour faire des affaires avec la Chine.

La période d’inscription pour le programme METP 2009 a débuté ce mois-ci.
L’objectif à long terme du programme METP est de renforcer et d’améliorer durablement les relations entre l’Union européenne et la Chine par le biais d’échanges et de coopération économique. Stefan Hell, responsable du programme METP à Pékin, précise : « Malgré la forte couverture médiatique dont a bénéficié la Chine à l’occasion des Jeux Olympiques de Pékin, le pays et sa culture d’entreprise restent inconnus a la plupart des managers européens. Pour réussir en Chine, il est impératif de posséder une connaissance approfondie de son économie, de sa culture et de ses habitudes dans les affaires. C’est l’objectif du METP. Parallèlement, le programme constitue un réseau unique au sein duquel Européens et Chinois peuvent bâtir des relations à long terme; or comme chacun sait, les relations constituent le moteur de la réussite des entreprises étrangères en Chine. »

En dehors de l’organisation du séjour, la Commission Européenne couvrira tous les frais de stage. Le programme METP versera aux participants une bourse mensuelle (environ 1 000 E) à la fin du stage, et l’ensemble des participants ayant satisfait aux conditions du stage se verront remettre un diplôme officiel signé par l’ambassadeur de l’Union européenne en Chine.

Le programme METP – une initiative s’étalant sur quatre ans organisée par la Commission européenne et l’Etat chinois – s’articule en quatre sessions de dix mois. La troisième session commencera en octobre 2008. La date limite d’inscription pour la quatrième session est le 4 janvier 2009. Les candidats ne devront avoir aucune connaissance de la langue chinoise, être âgés de 26 à 40 ans, et devront justifier au minimum de cinq années d’expérience professionnelle. Ils devront soumettre un projet  personnel a mettre en œuvre lors de leur séjour en Chine. Les candidats parvenant à convaincre le jury de la faisabilité de leur projet recevront une invitation a se rendre à Bruxelles ou à Pékin en 2009 en vue d’un entretien et d’un bilan personnels.

Pour tout complément d’information sur les modalités d’inscription, télécharger le document contenant la procédure à suivre pour la constitution du dossier. Pour toute information générale sur le programme METP, visiter le site www.metp.net.cn ou appeler le numéro d’assistance téléphonique au 49 69 15402 638.

Mon commerçant, mon environnement

Du 8 au 18 octobre, les commerçants invitent les citoyens à  faire la fête et à adopter l’éco-attitude

Après le succès en 2007 de la seconde édition de l’opération « Commerce en fête », les CCI de Rhône-Alpes* et la CRCI organisent du 8 au 18 octobre une nouvelle opération de promotion du commerce de proximité, de ses valeurs et de ses vertus économique, sociale et environnementale.
Cette année, l’événement fait la part belle à l’environnement et vise notamment à sensibiliser les citoyens au rôle que joue le commerce de proximité en faveur du développement durable et à valoriser les pratiques éco-citoyenne des commerçants, pratiques de plus en plus appréciées par les consommateurs.  L’opération a par conséquent été rebaptisée cette année « Mon commerçant, mon environnement ».

Consommer proche c’est naturellement mieux
Par sa proximité, la qualité et la saisonnalité de son offre de produits et services, par ses conseils, sa convivialité et la fonction sociale qu’il remplit, le commerçant de centre-ville, de quartiers, de bourgs, de villages est un acteur incontestable du développement durable.

En Rhône-Alpes, plusieurs milliers de commerçants participant à cette opération, afficheront le logo « Mon commerçant, mon environnement » et proposeront à leurs clients des cabas recyclables, des cadeaux, des jeux concours, des produits en promotion, des coups de cœur… Ils les inviteront à adopter un comportement
éco-citoyen en leur remettant la Charte éco-attitude, réalisée en partenariat avec l’ADEME. Des actions de sensibilisation des élèves seront aussi menées en partenariat avec des collèges et des écoles primaires.

Largement relayée sur les ondes locales « mon commerçant, mon environnement  fera l’objet d’une campagne télévisée sur France 3 Rhône-Alpes.

10 jours de fête, mais un engagement dans la durée
*En Rhône-Alpes, les CCI de l’Ain, de l’Ardèche méridionale, du Nord-Ardèche, de la Drôme, de Saint-Etienne/Montbrison, du Roannais, du Beaujolais et de la Savoie se sont mobilisées pour l’opération « Mon commerçant, mon environnement ». Cette action, menée avec de nombreux partenaires dont les Unions commerciales, constitue un exemple de l’engagement permanent des CCI en faveur du soutien et du développement du commerce de proximité.